Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Carte

Texte Libre

Bonjour à vous, amis bloggeurs. Voici une porte ouverte sur Haïti, pays dans lequel nous avons vécu et travaillé pendant près de deux ans. Nous habitions à Pérodin, petit village au coeur de la chaîne des montagnes noires, appelée aussi chaîne des Cahos, dans le département de l'Artibonite.

En octobre 2005, nous atterrissions à Port-au-Prince. Nous avions été embauchés par l'association Inter Aide en tant que responsables d'un programme de scolarisation primaire dans une zone "rurale et isolée", selon les termes de l'annonce...

Un an plus tard, revenus dans les mornes haïtiennes et heureux propriétaire d'un appareil photo numérique, nous avions désormais la possibilité de vous faire découvrir en images notre cadre de vie.

C'est ainsi qu'est né le blog.

De nouveau sur le territoire français depuis le mois d'août 2007, nos chemins se sont séparés. Si bien que davantage qu'un blog, cet espace est désormais plus un aperçu d'une tranche de vie.
En espérant que sa visite vous plaise...
7 octobre 2006 6 07 /10 /octobre /2006 14:47






Zandolit

Il y a ici beaucoup de petits lézards très colorés. En créole, ils sont appelés zandolit. Ils peuvent mesurer jusque 30 à 40 cm.
























Ti koulèv nwa madlèn

Cette couleuvre, apparement innoffensive peut  atteindre jusque 1m.






Waganègès

C'est un oiseau assez gros, qui a de très belles couleurs et un cri assez perçant. Ses yeux sont cerclés de rouge.












Papyon

Il y en a plein en Haïti. De toutes les couleurs, certains sont plus grands qu'une main. Il nous est arrivé d'en voir des nuées sur la côte des Arcadins.











Chapantye
C'est le cousin de Woody Woodpecker, le fameux pivert. Il est très beau, jaune et vert tacheté de rouge. Quand on entend toc toc toc toc, c'est qu'il n'est pas loin.
Il est en ce moment sur une fleur de bananier.













Jenmichet

C'est un rapace... Nous n'avons pas d'autres infos, mais si quelqu'un en a , qu'il n'hésite pas.













Zarinye

Voici une mygale qui se baladait dans notre maison. J'utilise l'imparfait parce qu'elle a rejoint le paradis des mygales. Celle-ci est particulièrement grosse, à peu près comme ma main.




Partager cet article

Repost 0

commentaires

Nelly 22/10/2006 17:09

Mille excuses Yannick ! Il semblerait qu'un homonyme ait voulu nous induire en erreur... A bientôt par mail,Nelly

Yannick 20/10/2006 16:19

Euh, en fait, c'était Yannick S., mais peu importe ;) !

Nelly 18/10/2006 17:36

Merci à tous pour ces commentaires, merci Christian pour les précisions concernant le "Jenmichet". J'espère que tout va bien pour vous sous le soleil brésilien.Yannick (G.), pour se débarasser d'une araignée comme celle là, on l'éclaire à la lampe torche pour l'imobiliser et on met un grand coup de chaussure (grosse la chaussure de préférence) dessus !Anne, il n'y a, finalement, en Haïti, que peu de bestioles vraiment méchantes, sans doute bien moins qu'ailleurs...Nelly

Christian POUTEAU 17/10/2006 14:27

"Jenmichet" : il s'agit d'un mâle de Faucon crécerelle d'Amérique (Falco sparverius), présent sur la plus grande partie du continent, et même à Brasília.
Nous pensons à vous.
Christian et Sylvie POUTEAU

Yannick 12/10/2006 09:44

Comment se débarasse-t-on d'une araignée aussi énorme :) ?? Les photos sont magnifiques !!
 
Yannick.