Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Carte

Texte Libre

Bonjour à vous, amis bloggeurs. Voici une porte ouverte sur Haïti, pays dans lequel nous avons vécu et travaillé pendant près de deux ans. Nous habitions à Pérodin, petit village au coeur de la chaîne des montagnes noires, appelée aussi chaîne des Cahos, dans le département de l'Artibonite.

En octobre 2005, nous atterrissions à Port-au-Prince. Nous avions été embauchés par l'association Inter Aide en tant que responsables d'un programme de scolarisation primaire dans une zone "rurale et isolée", selon les termes de l'annonce...

Un an plus tard, revenus dans les mornes haïtiennes et heureux propriétaire d'un appareil photo numérique, nous avions désormais la possibilité de vous faire découvrir en images notre cadre de vie.

C'est ainsi qu'est né le blog.

De nouveau sur le territoire français depuis le mois d'août 2007, nos chemins se sont séparés. Si bien que davantage qu'un blog, cet espace est désormais plus un aperçu d'une tranche de vie.
En espérant que sa visite vous plaise...
11 février 2007 7 11 /02 /février /2007 00:41

La Boca

« Toute l'histoire picturale du quartier débute avec un peintre pas comme les autres, Quinquela Martin (1890-1977). C'est l'histoire un bébé abandonné qu'une famille pauvre de La Boca prit sous sa protection. L'enfant grandit et devint un peintre fameux dans les années 1920 et 1930. Il décide alors de faire construire une école dans ce quartier insalubre. Quinquela Martin demande à tous les habitants de La Boca de venir peindre les murs de l'école pour que ce soit plus gai.

Chacun vient avec un fond de pot de peinture, et évidemment personne n'a la même couleur. Qu'à cela ne tienne, on fera un mur de chaque couleur. Rapidement, les habitants trouvèrent le résultat rigolo et se mirent à badigeonner leurs maisons de bois et de tôle de la même manière, notamment la fameuse rue Caminito. Ainsi naquit dans les années 1930 le style de La Boca, plein de gaieté naïve, pied de nez à la pauvreté du quartier. »

Guide du Routard, page 126.



On nous a également raconté d'autres légendes sur ce quartier -que nous avons visité le jour de Noël- et les origines de sa « multicoloritude ». Peut-être en connaissez-vous certaines ?



A l'entrée du quartier, un ange veille...
 


 








































La Boca, c'est aussi, un peu, le quartier qui vit naître le tango...















Peut-être encore plus qu'ailleurs en Argentine, Maradona est à l'honneur !








 

Partager cet article

Repost 0

commentaires